Logo

 

Accueil

Notre entreprise

Quelle piscine choisir ?

Liners

Accessoires piscines

Gérer sa piscine

Aménagements extérieurs

Réglementations

Contact / devis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Gérer sa piscine

Désinfection de l'eau Equilibre de l'eau

 

Quelques informations de base à connaître avant de vous décider...  

Savez-vous que lorsque vous nagez, vous introduisez quantité de bactéries et de moisissures mais également de nombreux composés organiques provenant entre autre de la transpiration, de la salive,... ?  A la faveur d'une température propice, votre eau peut devenir très rapidement un vrai bouillon de culture ce qui peut poser de réels problèmes en terme de santé et de qualité de l'eau.  Pour rester saine et claire, l'eau d'une piscine doit donc être traitée et désinfectée pour détruire les bactéries, les virus, les champignons, et stopper la prolifération des algues.  La première étape consiste à filtrer correctement l'eau de votre piscine.

Filtrer votre eau consiste à éliminer par des moyens physiques et/ou mécaniques les particules  en  suspension qui sont à l'origine du trouble de celle-ci.  Les impuretés telles que feuilles, insectes,... ou d'origine humaine comme les cheveux ou les graisses des produits solaires par exemple sont retenues par la masse filtrante.  La filtration en éliminant une partie des matières organiques diminue la quantité de désinfectant que vous devrez rajouter par la suite.  Un système de filtration efficace et correctement dimensionné par rapport à votre piscine résout déjà beaucoup de problèmes de traitement de l'eau !

Le système le plus répandu à l'heure actuelle pour la filtration de l'eau des piscines privées est celui des filtres à sable tel que présenté ici.  Il s'agit en réalité d'un mélange de sables (quartz) ou de verres de grosseur de grains différentes qui vont arrêter les grosses particules en suspension dans l'eau.  A noter que le sable doit être remplacé tous les ans et le verre tous les 10 ans.

Comment savoir si la filtration de votre eau est suffisante ?  Une règle simple et précise existe :
Vous prenez le volume d'eau de votre piscine (ex. 30 m3) que vous multipliez par 3 ce qui vous fait 90 m3 à filtrer par jour.  Votre filtration pour être efficace doit fonctionner au minimum 8 heures par jour (pendant les heures d'utilisation de la piscine !!!).  Votre pompe au minimum doit donc avoir une capacité de filtration de 11,25 m3/heure pour que celle-ci soit correcte.  

Pour obtenir une qualité d'eau optimale, il convient également de ne pas oublier de rajouter de l'eau !!!  Il faut compenser les pertes occasionnées par les baigneurs sans oublier en plus que par temps chaud, votre piscine peut perdre jusqu'à 500 litres d'eau par jour rien que par évaporation naturelle.

 

Désinfecter l'eau : traitement chimique ou électrolyse ?

Les moyens d'assurer la désinfection de l'eau de votre piscine sont nombreux et variés.  Nous n'avons pas la prétention ici de vous parler de tous les produits et systèmes existants, nous aborderons uniquement les plus couramment employés dans le domaine de la piscine privée afin de vous permettre de mieux choisir.  

1. Les traitements chimiques

Le chlore est certainement le plus connu de ceux-ci.  Le chlore actif ou acide hypochloreux qui va assurer la désinfection de l'eau peut être obtenu par plusieurs moyens parmi lesquels : l'hypochlorite de sodium ou eau de javel sous forme liquide et la famille des chlorocyanuriques sous forme de galets.  Les systèmes de désinfection utilisant le chlore peuvent être automatisés via l'utilisation d'une pompe péristaltique (chlorinateur).  Le grand avantage du chlore est son pouvoir désinfectant rémanant c'est à dire qu'il reste actif longtemps dans la piscine elle-même.

Les ultraviolets (UV) : les rayons sont diffusés par des lampes spéciales.  Ils ont la particularité de tuer les bactéries mais ils n'ont aucun effet sur les algues et les champignons, c'est pourquoi ils doivent être utilisés en complément d'un autre moyen de désinfection.

L'oxygène actif est une méthode alternative existante.  Il ne se suffit cependant pas à lui-même et doit donc être complété, ce produit n'ayant pas d'action sur les algues.  De plus son temps d'action est assez court.

Pour être complet, nous citerons encore les traitements au brome et à l'ozone mais ils sont rarement employés en raison de leurs désavantages en termes écologiques ou de l'installation particulière nécessaire même si ce sont des traitements très efficaces.

Avantages Inconvénients
- systèmes pouvant être automatisés - produits souvent peu écologiques
- grande rémanence pour certains produits - actions incomplètes désinfectantes de certains produits
  - manipulation et stockage de produits dangereux
  - vidanges partielles piscine plus fréquentes  nécessaires
  -allergisants et agressifs pour la peau si mal dosés
  -prix des produits
  -produits pas toujours faciles à se procurer

 

2.L'électrolyse

Un peu de vocabulaire tout d'abord...  C'est quoi l'électrolyse ?  C'est la dissociation de certaines substances en ions chimiques (ayant des propriétés désinfectantes dans le cas présent) produite par un courant électrique.  Dans le domaine de la piscine, il existe deux types d'électrolyse principalement : l'électrolyse cuivre/argent et l'électrolyse au sel.  La première est relativement peu employée. par contre l'électrolyse au sel est une des techniques les plus utilisées au monde.  C'est le système le plus sain, le plus économique, le plus sûr pour le traitement et la conservation de l'eau tout en étant écologique.  

L'investissement de départ est peu onéreux, et l'économie que vous réalisez sur l'achat des produits chlorés rentabilise votre achat sur deux saisons maximum.  Vous aurez compris, en lisant ces quelques lignes que nous sommes de fervents partisans de cette technique pour laquelle nous ne voyons que des avantages :

- économique et écologique
- fonctionne en circuit fermé ou presque : le produit se régénère constamment et est toujours actif, seules les pertes liées aux pluies et aux vidanges partielles de la piscine sont à compenser
- rend l'eau saine et limpide
- plus d'irritation des yeux, d'allergies, de dessèchement de la peau
- seule une correction du pH de l'eau peut être nécessaire
- à l'exception de floculant, plus besoin d'aucun autre produit chimique
- plus de manipulations, stockages et transports de produits chimiques corrosifs dangereux


Comment ça marche l'électrolyse au sel ?


Le sel est constitué de soude et de chlore.  L'électrolyse au sel permet de séparer ces deux constituants et de les recombiner pour faire de l'hypochlorite de sodium (NaClO).  Celui-ci va se dissocier immédiatement dans l'eau en acide hypochloreux (HClO) et en ion hypochlorite Cl-.  Dans ce procédé, l'eau légèrement salée passe entre des plaques de titane polarisées.  La polarisation s'effectue à l'aide d'un courant continu de basse tension.  Ce chlore actif naturel (HClO) après avoir détruit les bactéries et autres micro-organismes de votre eau se recombine naturellement en sel sous l'action des UV du soleil.  Voilà pourquoi, il n'est pas utile de rajouter du sel en permanence.

Vous ne devez pas craindre de voir votre piscine se transformer en bassin d'eau de mer puisque la teneur en sel nécessaire est comprise entre 4 et 6 g par litre environ.  Tout comme le système de filtration, votre électrolyseur doit être correctement dimensionné par rapport au volume de votre piscine pour pouvoir vous donner entière satisfaction.